Kimbia Kenya

Kimbia Kenya – Conseils entraînement

By 12 décembre 2018 No Comments

Kimbia-Kenya-entrainement

 Kimbia Kenya

Nos derniers conseils pour une préparation optimale

CONSEILS ENTRAÎNEMENT

Plus que quelques semaines avant le grand départ de la 7ème édition du Kimbia Kenya ! Il est temps de courir pour préparer au mieux le séjour et pouvoir profiter de chaque instant. Plus votre entraînement est rigoureux plus vous profiterez de cette aventure sportive et humaine. Il est important de démarrer chaque étape bien reposé physiologiquement et psychologiquement pour ne pas perdre une miette des paysages et profiter pleinement, chaque soir, des moments de convivialité avec les autres participants. Pour cela il n’y a pas de secret …. L’ENTRAÎNEMENT !

Une préparation serait la bienvenue

Même si chaque distance prise séparément ne nous impressionne pas (20km ou 10km), leur enchaînement pendant 5 jours nécessite un entraînement préalable qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Si on n’y est pas habitué, les lendemains de course sont souvent douloureux. Le plus dur est de repartir après une première étape. Ne vous en faîtes pas, la première étape que nous vous réservons autour du lac Elementaita vous fera pousser des ailes ! Dans votre préparation, il est donc important d’avoir un minimum d’entraînement.

Vos derniers entraînements

Pour vous aider dans cette dernière ligne droite, nous vous proposons un plan d’entraînement adapté aux spécificités des tracés et des parcours du Kimbia Kenya. Pour les 4 dernières semaines, nous vous conseillons 3 sorties + 1 facultative selon votre niveau et votre base d’entraînement. Pour vos séances, privilégiez les chemins et si possible des passages caillouteux.

Programme

LD = lignes droites : accélérations progressives sur environ 80m de préférence,

R’ = temps de récupération en trottinant,

Rando’course = longue sortie en montagne où l’ont marche activement dans les montées et où l’on trottine sur les replats et les descentes.

* 2 séries de 8 fois 30’/30′ = 30s rapide en côte (si possible) puis 30s lente.

KK-entrainement 2019

Le point nutrition & hydratation

Comme vous le savez déjà, en février au Kenya, la température tourne autour de 28°. Dès le levé du soleil la chaleur se fait ressentir. Alors, l’hydratation est une étape primordiale. Testez le système qui vous convient le mieux et qui correspond à votre sac.

Nous vous conseillons également d’amener des produits énergétiques. En effet, il est nécessaire de bien gérer son alimentation pendant l’effort pour compenser votre dépense énergétique avec un apport calorique adapté. Certains produits, comme les gels énergétiques, nécessitent un effort digestif conséquent. Ne négligez donc jamais de tester ces produits à l’occasion d’un entraînement.

 

TESTEZ VOTRE MATERIEL

 » Ne testez jamais votre matériel pendant la course « 

Essayer votre matériel avant une course ou une longue aventure est essentiel ! Il est important d’utiliser de l’équipement adapté à ses particularités physiologiques et au(x) lieu(x) et conditions climatiques du trail que l’on prépare.

Les chaussures : c’est un point crucial car sur un trail de 80km vos pieds vont rentrer en contact avec le sol près de 80000 fois. Les qualités d’amorti et de maintien sont donc prépondérantes. Prendre des chaussures de trail tout-terrain pour trail court ou moyen avec une technicité moyenne.

Les vêtements :  il faut pouvoir supporter vos vêtements. Un frottement persistant, une irritation de la peau ou une ampoule peuvent vous faire abandonner. Les textiles doivent être parfaitement adaptés à la température extérieure et aux éventuels changements climatiques.

Votre sac : se renseigner précisément sur sa contenance, comprendre l’importance d’une bonne répartition des éléments que vous aurez à y placer et s’assurer qu’il soit réglé au millimètre (bretelles, ceintures) pour limiter son ballottement.

Bouteille d’eau : en camelback ou en gourde, nous vous conseillons de prendre entre 750ml et 1L d’eau pour chaque étape.