The Irish trail

Irlande – Janine et Claudy, les amoureux belges !

By 22 août 2018 No Comments

The Irish Trail

Janine et Claudy, les amoureux belges !


Jeanine (Janine) et Claude (Claudy), amoureux depuis 1984 et mariés depuis 32 ans, ont participé à l’aventure The Irish Trail 2018 accompagnés de leurs amis belges. Une expérience unique qui a permis à chacun de se redécouvrir !

Pourquoi avez-vous décidé de tenter l’aventure The Irish Trail tous les deux ?

Nous avons déjà fait de nombreux voyages à étapes organisés mais nous partions seuls. The Irish Trail est un projet que nous avons préparé avec un groupe d’amis belges avec qui nous avons l’habitude de randonner depuis plusieurs années. C’était donc pour Claudy et moi une nouvelle façon de voyager et nous sommes ravis ! Le groupe était fantastique nous avons fait de formidables rencontres.

Depuis combien de temps faites-vous de la marche/course ?

Cela fait 7 ans que je me suis mise à la course à pied. J’ai commencé doucement puis j’y ai pris goût petit à petit. J’ai ensuite fait mon premier marathon et désormais je fais également du trail et du triathlon !

Ce que j’aime par-dessus tout avec le trail c’est l’opportunité de découvrir un pays différemment et le plaisir des yeux lorsque l’on court !

Avez-vous réalisé la préparation en couple ? Quels sportifs êtes-vous ?

Moi je cours toute l’année. Je m’entraine avec un groupe de copines, les marathoniennes anonymes (MA’S). Elles préparaient elles aussi une course. On a donc fait plusieurs sorties pour se préparer dont 2 week-end de 3 jours. Nous avons également des conseils de kiné sportif. Je pense que notre préparation a été bonne.

Claudy lui marche toute l’année, il fait de la marche sportive, des marches organisées. Le dimanche matin, il part régulièrement marcher sur 20km ! ll en profite pour faire du repérage en marchant pour de nouvelles traces que je parcours ensuite en courant ! Un sacré travail d’équipe.

Lorsque je me prépare pour des triathlons, il m’accompagne sur la partie vélo et natation.

Etiez-vous inscrits sur la même distance ? Est-ce que c’était une bonne chose ?

Non, Claudy et moi-même nous n’étions pas inscrits sur la même distance. C’était génial car les parcours étaient parfois différents, nous ne voyons pas la même chose sur le chemin ce qui promettait de longs échanges à l’arrivée pour se raconter respectivement ce que nous avions vu, ressenti pendant l’étape.

Est-ce qu’il y avait une rivalité dans le groupe ou avec Claudy ou au contraire tout le monde s’encourageait.

Nous avions des niveaux et ambitions différents les uns les autres. Certains aimaient se confronter au chrono quand d’autres préféraient lever le pied et s’arrêter prendre des photos pour immortaliser les paysages splendides qui s’offraient devant nous et papoter en marchant.

Je n’avais pas d’objectif de performance. Que ce soit en marathon, triathlon ou trail je n’en ai jamais eu ! Je n’aime pas me mettre une pression avec un chrono, je cherche uniquement à prendre plaisir.

J’ai donc pris un immense plaisir à suivre le groupe du 60kms. Ce que j’aimais par-dessus tout c’est que tout le monde s’encourager et se motiver mutuellement.

« Petits pas, grandes foulées »

J’en profitais également pour prendre un tas de photos que tout le monde s’impatientait de voir le soir !

Qu’est-ce qui vous attire dans ce genre de voyage ?

Ce que nous avons fort apprécié c’est qu’avec Exaequo Voyages nous avons une grande liberté. Avec mes copines belges nous avons fait ensemble les deux premières étapes, celles sous la pluie. Ensuite, elles avaient envie de retrouver des sensations et de courir vite. J’ai fait le choix de rester avec le groupe inscrit sur le 60km.

Dans ce genre de voyages, les liens se créaient extrêmement vites. Nous avons partagé de nombreux moments conviviaux autour d’une (ou plusieurs) Guinness mais je dirais que les liens se nouent davantage sur le parcours et dans l’effort ! Mais la Guinness est idéale pour les entretenir les liens et les renforcer.

Une chose est sûre, j’ai repris le soir autant de calories que j’en avais dépensé la journée !

Qu’est-ce qu’une expérience comme ça peut apporter à votre couple

Beaucoup de choses, non seulement cela permet de déconnecter et cela te porte au bout de toi-même au niveau sportif, faire autre chose, ne pas rester dans le confort du quotidien. Cela permet aussi de se redécouvrir différemment, on voit un pays différemment ensemble et autrement qu’en voiture.

Quel a été votre meilleur souvenir du voyage ?

Un des grands moments de The Irish Trail a été l’arrivée de la dernière étape. Ceux qui sont arrivés les premiers ont remonté le parcours pour aller chercher les derniers, les encourager sur les derniers mètres pour qu’on passe la ligne d’arrivée tous ensemble ! C’est un super état d’esprit.

CLAUDY

JANINE ou JAJA