Kimbia Kenya

Kimbia Kenya – le fil d’actualité

By 28 janvier 2018 No Comments

J9 : Last but not least !

Et si on finissait cette semaine Kimbia Kenya par un petit trekking ! Une virée sur le Mont Longonot, ancien volcan, pour profiter de la vue sur la plaine et faire le plein de globules rouges !

Dans la montée, les participants dépassent pour la première fois des Kenyans … de 8 ans et quelques big mamas ! La vue là-haut est à couper le souffle. Et les animaux notamment les girafes sont là aussi. Certains s’aventurent à faire le tour du cratère en courant. Les Kimbia Runners et marcheurs voient même dans un arbre à léopards la peau d’une proie restée là…

Après une descente un peu technique, retour au lodge pour refaire le plein de calories et prendre une bonne douche ! Et c’est déjà l’heure de partir pour Nairobi : petite halte pour quelques dernières emplettes et l’on arrive à l’aéroport pour une bonne nuit de récup’ afin de se remettre de cette superbe semaine pleine d’émotions !

Difficile de se dire au revoir à l’arrivée à Roissy mais les participants savent qu’ils se retrouveront sur une course ou autour d’un bon repas pour reparler encore et encore de tous ces jolis moments partagés et de cette semaine exceptionnelle !

J8 : Que d’émotions

Aujourd’hui c’est la dernière étape de cette édition 2018 (et oui déjà !) avec au programme le parc national d’Hell’s Gate alias les portes de l’enfer !
Les participants du 20km s’élancent depuis l’entrée du parc avant de dépasser la Fisher Tower, qui a inspiré le décor du Roi Lion. Puis une belle grimpette les attend avec en récompense une très belle vue sur le parc et des girafes en supporters !

Les participants du 10km s’élancent à mi-parcours : après une partie un peu technique, tout le monde se retrouve dans la vallée où les attendent phacochères, zèbres, impalas, girafes et autres gnous et buffles. Les rangers suivent les mouvements des animaux et les runners et marcheurs prennent leur temps pour prendre en photos les animaux et les paysages escarpés.
Tout le monde se regroupe pour accompagner les derniers dans la dernière ligne droite et chacun est heureux d’être allé au bout de ses 50km et quasi 100km.

Les participants se reposent un peu avant d’entamer une belle après-midi : tout d’abord un départ vers l’école de Kongoni, petite école où le dynamique directeur anime sa troupe d’élèves. Les participants se présentent aux enfants qui les accueillent dans leur classe : s’en suit questions et échanges sur les cultures de chaque pays, chants des hymnes nationaux kenyans et français, découverte des livres et cahiers des écoliers, rires et chansons en français, anglais et swahili.

Puis c’est le moment des discours et remises des fournitures scolaires et ballons de foot apportés par les participants avant les 35 pupitres offerts par Kimbia Kenya. Des élèves émeuvent les participants avec un poème sur l’importance de l’éducation des filles.

Les enfants raccompagnent à leur bus les participants qui doivent repartir pour un safari à pied près du lac Naivasha : rencontre avec un girafon et sa mère, des dizaines de zèbres, impalas, water bucks et buffles… comme pour leur souhaiter une bonne nuit avec ce soleil couchant, un hippopotame s’avance dans l’eau du lac offrant une dernière vue sublime.

Place ensuite à la cérémonie de clôture autour de la piscine du lodge où chacun reçoit une médaille bien méritée ! Adil renouvelle son exploit de 2016 et finit de nouveau premier du 50km. Il est récompensé d’un trophée en forme de bouclier Masai, comme Marion 1ère femme sur la distance.
Vincent termine également 1er du 100km et avec Dominique, 1ère femme sur cette distance reçoit aussi ce même trophée.
Mickaël a aussi reçu un trophée pour sa 4ème participation à l’événement.

Les participants ont préparé une surprise avec une chouette chanson pour remercier le staff français et kenyan !
Après un excellent barbecue et quelques bières, chacun part se reposer pour se remettre de cette belle journée pleine d’émotions et être en forme pour le Trekking du lendemain sur le Mont Longonot qui doit clôturer cette semaine inoubliable.

 

J7 : Au royaume des animaux !

Aujourd’hui c’est l’étape de Crescent Island : le parcours est roulant et fait passer les Runners de la distance longue dans le bush avant de passer dans les villages et de finir dans le parc de Sanctuary Farm.

Sur la distance courte (10km), les marcheurs et Runners passent 90% du parcours dans ce sanctuaire d’animaux : zèbres, impalas, gazelles, babouins et gnous sont présents en nombre ! Certains assistent même à un impressionnant combat de mâles impalas.

Les 4 ers du 20 km – Vincent, Gilles, Mickaël et Michel – arrivent ensemble ce qui montre bien l’esprit de cohésion qui anime tous les participants.

Sur le 10km, Adil arrive largement en tête devant Jean-Pierre, Marion et Marie-Claire.

Tout le monde s’attend à l’arrivée devant le restaurant où chacun va ensuite se régaler !

Puis l’après-midi une partie des participants vont faire une balade en bateau pour voir des familles d’hippopotames et des oiseaux.

Un petit groupe va faire un safari à cheval, ce qui permet d’approcher les animaux sauvages de près. Une petite aventure pour Gytha dont le cheval lui fait prendre un petit bain de pied dans le lac !

Tout le monde se retrouve ensuite pour le briefing de la dernière étape à Hell’s Gate autour d’une bonne bière !

 

J6 : Comme un Massaï

Aujourd’hui c’est le jour de repos ! Pas de course donc mais une journée passée dans le village Massaï de Satellite avec les écoliers et leurs familles.
L’accueil des écoliers est formidable avec des chants et des danses et la découverte de leur quotidien dans leur classe.

Les rencontres avec les écoliers sont justes au top…mais il est déjà temps d’aller rendre visite aux familles. Les participants se partagent en petits groupes avec un volontaire qui va les aider à dialoguer avec les familles. La découverte de l’habitat Massai déroute les participants qui posent plein de questions à leurs hôtes. S’en suit un déjeuner de chapati (crêpes) et de viande de chèvre grillée préparés avec les participants.

Un petit marché de produits artisanaux s’improvise : les participants arborent bientôt fièrement bracelets, colliers et autres ceintures Masai.

Puis les femmes Massai entonnent un chant et une danse à laquelle se mêlent les participants.

C’est déjà l’heure de se séparer !
Juste le temps d’offrir des bureaux tout beaux et solides aux enseignants, en plus des fournitures et ballons de foot, et de remercier tout le monde pour cette journée hors du temps, avant de partir fêter l’anniversaire de Claudine.

RV demain pour la 4ème étape à Crescent Island….

Vous trouverez le classement suite à cette 3ème étape ICI

Jour 5 : une journée sportive !

Les participants repartent pour cette 3ème nouvelle étape qui va les faire monter jusqu’à 2600m d’altitude. La piste serpente dans la montagne avec 600m de dénivelé pour 11km sur la distance courte et 800m de dénivelé pour 16km sur le long. Les paysages sont verdoyants, les vues sur la vallée impressionnante. Tout le monde marche sur la piste rouge et rocailleuse.

Les participants croisent des paysans étonnés de les voir là ! Ça sent l’eucalyptus et le laurier… puis les participants traversent un village. L’arrivée est anticipée par les lycéens d’Eburru qui viennent chercher les participants pour finir main dans la main avec eux dans la cour de l’école.

Pas de changement au classement malgré cette étape de montagne qui aurait pourtant pu tout changer !

Place aux chants et aux danses des élèves et à la remise des dotations des Runners et marcheurs avant un joli buffet dans la cour de l’école.

Puis après un peu de repos, les écoliers viennent chercher les participants pour leur faire visiter leurs classes, leurs dortoirs avant un match de foot fort disputé à 18 contre 12 sur un terrain immense !
L’équipe kenyane gagnante se voit récompensée de médailles et tout le monde a du mal à se quitter.

Retour au niveau bivouac pour un repos bien mérité avant une journée en pays Masai !

Jour 4 : que d’émotions à Summit !

Départ matinal pour Gilgil, lieu de la 2ème étape. Le parcours en ligne est roulant avec 18km sur la distance longue et 11km sur la distance courte.

Les Runners et marcheurs ont commencé à s’acclimater à l’altitude : aujourd’hui on monte à 2100m d’altitude entre les pistes, les villages, les passages ombragés, les vues sur la Vallée… Les participants saluent enfants et adultes qu’ils croisent et qui s’étonnent de les voir là. L’arrivée avec l’accueil des enfants de l’école de Summit et un groupe folklorique est haute en couleurs !

Après du repos autour de la piscine et un bon repas, les participants retournent à l’école de Summut où des moments forts les attendent : les écoliers chantent et dansent pour les accueillir, les enseignants font venir les enfants et les participants et montrent comment se passent les cours.

Puis, place aux échanges avec les adultes : les femmes emmènent les participantes chercher de l’eau à la rivière et partagent leur quotidien, tandis que les hommes construisent des briques pour créer une classe supplémentaire pour cette école toute récente.

S’en suit une plantation d’arbres par chaque participant avec un enfant qui sera chargé d’en prendre soin.

Après quelques discours dans la classe autour d’un thé et d’un plat local, les participants comprennent mieux les challenges que vit cette communauté et notamment le manque d’eau potable.

Cette après-midi pleine d’émotions se termine avec une remise de pupitres et des fournitures scolaires à l’école.

Dur de se quitter mais de jolis moments sont attendus demain là-haut à Eburru…

Sur la distance courte :
1. Jean-Pierre
2. Adil
3. Marion

Découvrez le classement ici

Sur la distance longue :
1. Vincent
2. Gilles
3. Michel

Découvrez le classement ici

 

Jour 3 : que de premières !

La journée démarre fraîchement mais rapidement la température monte !
Le départ de la 1ère étape est donné vers 8h00 : 17 participants s’élancent sur la courte distance (11km) contre 7 sur la longue distance (17km).

Le parcours en boucle est roulant et amène les participants autour du lac Elementaita avec des vues sur les montagnes bleutées, les manyattas (maisons Maisai) avec les enfants qui répondent aux bonjours des coureurs et marcheurs.

Puis place aux flamands roses sur le lac Elementaita que les participants longent avant de rentrer dans la fôret d’acacias.

Tout le monde s’encourage et les volontaires mettent aussi l’ambiance.

Top 3 sur la courte distance :

  1. Jean-Pierre
  2. Adil
  3. Marion

Top 3 sur la longue distance :

  1. Vincent
  2. Gilles
  3. Mickaël

L’après-midi, place au 1er Safari de la semaine au parc du Lac Nakuru, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un festival d’animaux accueillent les KK 2018 : impalas, rhinocéros, zèbres, girafes, babouins, tortues, water bucks, phacochères…
Puis, retour au lodge pour une orientation culturelle par Justo sur les prochaines rencontres avec les communautés à venir.

Jour 2 : un ballet d’oiseaux

Avec cette journée d’acclimatation, les Runners s’immergent dans leur nouvel environnement : départ pour la Vallée du Rift avec un arrêt pour admirer la vue sur la Vallée verdoyante, arrivée sur le sublime site du 1er bivouac et installation dans les lodges et tentes…

Après un briefing autour d’une bonne bière pour découvrir le programme de la semaine, place à un excellent buffet au lodge et un peu de repos.

Les Runners déballent et répartissent ensuite les fournitures qu’ils ont apportées pour les écoles avant de s’engager dans une balade d’acclimatation avec le super guide Joseph, amoureux des oiseaux : aigrettes, pélicans, flamands roses, flamands blancs, cigognes et hibou bourré ont accueilli les participants !

Un véritable ballet d’oiseaux pour démarrer cette semaine !

Après la remise des dossards et maillots, place à une bonne nuit avant  la 1ère étape au Lac Elementaita !

Jour 1 –  Kimbia Kenya : arrivée au Kenya

Bien arrivés au Kenya après un petit prologue du à un changement de hall à Roissy Charles de Gaulle.

20•c et quelques gouttes à l’arrivée.

Le groupe commence à se découvrir et à échanger… autour d’une première bière !

Kimbia kenya trail bus truck