Norvège Fjord Trail

Norway Fjord Trail – Conseils d’entraînement

 

Norway Fjord Trail

Nos conseils pour une préparation optimale

La belle aventure du Norway Fjord Trail débute bientôt ! Mais avant tout une préparation est nécessaire.

Nous vous proposons quelques conseils à suivre pour être dans les meilleures conditions et ainsi profiter au maximum de chaque moment qu’il soit sportif ou humain.

Au cours de cette aventure vous allez repousser vos limites dans un cadre splendide mais aussi partager des moments forts de complicité et de convivialité avec tous les participants du séjour.

Avant de partir vivre cette aventure unique ! Il va falloir se préparer.

Se préparer

Bien que vous soyez un coureur aguerri, l’enchaînement de plusieurs jours de course ne se fait pas sans préparation. Afin d’éviter au maximum les courbatures et les douleurs musculaires, nous vous donnons quelques conseils d’entrainement. Il serait dommage de devoir abandonner avant l’arrivée sur le plateau de “la langue du Troll”.

En revanche, si vous n’avez pas une pratique régulière, évitez d’augmenter trop brusquement votre nombre d’entrainement hebdomadaire, ce qui entraînerait blessures et fatigue.

Tout au long de votre entraînement, privilégiez les petits chemins caillouteux pour vous habituez aux terrains difficiles.

 

Le programme

LD = lignes droites : accélérations progressives sur environ 80m de préférence

R’ = temps de récupération en trottinant

Rando’course = longue sortie en montagne où l’ont marche activement dans les montées et où l’on trottine sur les replats et les descentes.

* 2 séries de 8 fois 30’/30′ = 30s rapide en côte (si possible) puis 30s lentes.

 

Tester son matériel

” Ne testez jamais votre matériel pendant la course “

Afin d’éviter les mauvaises surprises pendant le trail, il est essentiel de tester son matériel au préalable. Pour cette longue aventure, il faudra privilégier un matériel adapté aux terrains, aux conditions climatiques et surtout à vous !

Les chaussures : Vouloir tester vos nouvelles chaussures serait une très mauvaise idée. Préférez plutôt une paire dans laquelle vous êtes à l’aise et qui possède des qualités d’amorti et de maintien. Les chaussures les plus adaptées sont des chaussures tout-terrain de trail court ou moyen, avec une technicité moyenne.

Les vêtements :  Encore une fois, il vous faut choisir des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien. Évitez des tissus qui vous irritent et vous grattent et pensez à tester les vêtements que vous achetez peu de temps avant le départ. En ce qui concerne le climat, n’oubliez pas de vérifier que votre veste est bien imperméable !

Le sac : Bien répartir le poids de son sac est crucial pour optimiser son confort et éviter les douleurs. Contrairement à ce que l’on pense, mettre les équipements lourds dans le fond du sac n’est pas idéal ; il est conseillé de les placer au plus près des épaules. Votre sac à dos doit également être réglé à la perfection pour éviter au maximum les mouvements.

L’alimentationPour compenser votre dépense énergétique, il vous faut trouver un apport calorique adapté. Vous pouvez opter pour les barres ou les gels énergétiques mais nous vous conseillons de les tester à l’occasion d’un entraînement avant le Trail car ils nécessitent un effort de digestion conséquent et ne conviennent pas à tous.

L’hydratationChoisissez ce qui vous convient le mieux entre 750ml et 1L. Pensez à tester la compatibilité de votre gourde ou camelback et de votre sac à dos.

 

Maintenant c’est à vous de jouer ! Bonne préparation…