Kimbia Kenya

Kenya – La famille Melchior revient sur son aventure solidaire !

By 23 mai 2019 No Comments

Kimbia Kenya

Retour sur l’aventure kényane de la famille Melchior !

Famille Melchior kimbia kenya

Grégory et Jézabel, 46 ans ont décidé d’emmener avec eux, leurs deux enfants Valentin et Robin, 17 et 14 ans, sur l’aventure Kimbia Kenya. Durant ce trail solidaire, ils ont parcouru chacun à leur rythme les 100km et les 50km du trail solidaire. Les Melchior sont une famille de globe trotters, mais surtout de sportifs. Robin et Grégory pratiquent le triathlon en club et Valentin fait de l’athlétisme 5 à 6 fois par semaine. Jézabel et Grégory eux, ont l’habitude de ce type de voyage sportifs, ce n’était leur premier.

Nous les avons donc rencontrés afin d’en savoir un peu plus sur leur histoire et les raisons qui les ont poussés à participer à cette expérience inoubliable.

Pourquoi avez-vous décidé de participer à l’aventure Kimbia Kenya ?

Jézabel

« C’est un peu par hasard que nous nous sommes retrouvés sur le Kimbia Kenya. C’est Valentin, notre aîné, qui nous en a parlé et on a tous été intéressé tout de suite !

Cette année, grâce aux dates qui tombaient pendant les vacances scolaires, nous avons pu emmener nos enfants. C’était l’occasion pour nous de faire un trail sportif en famille. Nous voulions leur montrer ce que nous vivions sur les autres expériences, d’un point de vue humanitaire et sportif. Le Kimbia Kenya rassemblait nos envies de voyage : le sport et l’humanitaire ».

La course

famille melchior kimbia kenyaComment avez-vous vécu la course ? Qu’avez-vous pensé des décors de course et des parcours ?

Valentin

« Avec mon père (Grégory) nous avons parcouru les 100km du trail du Kimbia Kenya, avec 20km par jour pendant 5 jours. Nous avons adoré les parcours ! J’ai eu la chance de pouvoir remporter l’épreuve, pour moi, c’était la première fois que je participais à un trail de cette taille. Mais le plus de ce trail reste les décors de course avec le revêtement, les animaux… ce qui donne une dimension magique à la course ».

Jézabel

« Avec Robin, nous nous sommes lancés sur le 50km. Malgré une blessure qui m’a empêché de courir, j’ai pu profiter des paysages en marchant. Le 50 km est très abordable en marche ou course. »

Robin

« Je pense que les décors ont fait l’unanimité de toute la famille, quelle que soit l’étape du trail, nous avons tous adoré courir sur le Kimbia Kenya, entre animaux sauvages et paysages à couper le souffle, rien de mieux ».

EXPÉRIENCE KIMBIA KENYA

Globalement, comment avez-vous vécu votre expérience Kimbia Kenya en famille ?

Grégory

« Je pense que toute la famille sera d’accord pour dire que nous avons vécu une expérience très enrichissante. Nous avons particulièrement apprécié pouvoir courir le matin et visiter l’après-midi. Nous avons vécu des moments très forts et inoubliables, notamment lors des rencontres avec les locaux. Ces échanges ont marqué notre voyage. Le mélange des cultures permet de s’ouvrir aux autres et d’échanger dans une autre langue ».

Est-ce que vous recommanderiez le Kimbia Kenya à d’autres familles ?

famille melchiorGrégory

« Sans hésitations nous recommandons cette expérience à d’autres familles. On n’arrête pas d’en parler, car pour nous, ça a été une expérience familiale certes mais individuelle aussi. C’est juste super, un dépaysement total, des paysages à couper le souffle et des rencontres exceptionnelles avec les locaux mais aussi les autres traileurs, avec qui nous partageons des passions communes. En tant que parents, c’est une expérience inoubliable, permettre aux enfants de vivre cette aventure à leur âge c’est super ! »

LEUR MEILLEUR SOUVENIR DU KIMBIA KENYA

Jézabel

« Le meilleur souvenir de l’aventure reste, l’avant dernière étape dans la plaine, « out of africa », tout le groupe profitait des animaux, on courait à reculons, on prenait des selfies avec les girafes. Cette étape a été très longue, tout le monde voulait profiter le plus longtemps possible de ce moment unique ».

Les Melchior se lanceront en novembre prochain sur le trail NOA en Argentine.