Jean-Marc, dans les starting-blocks du NOA Trail!

Rencontre avec Jean-Marc, l’un de nos plus grands fidèles Exaequo Voyages, qui s’apprête à découvrir de nouveaux horizons. Le top départ approche pour la 3ème édition du NOA trail, voyons comment Jean-Marc s’y prépare…

 

1. Pour quelles raisons as-tu décidé de te lancer dans l’aventure ?

Tout d’abord l’attrait de la Cordillère des Andes toute proche, les souvenirs de lecture de Saint-Exupéry qui la survola pour les besoins de l’Aéropostale; mais aussi la découverte annoncée de paysages grandioses et ces grands espaces qui nous tendent les bras…et les pas!

2. Comment t’es-tu préparé physiquement ?

Correctement pour être en mesure de profiter malgré l’altitude, j’ai privilégié des sorties régulières mais pas trop longues. Selon les semaines deux à trois sorties pour “mouliner”; l’objectif c’est d’être bien physiquement et de pouvoir lever la tête sur les sommets et les Quebradas à traverser. Je veux PROFITER.

3. Et culturellement parlant, qu’en est-il ? Que penses-tu trouver dans ton assiette ?

Je suis ouvert à tout sur le plan culinaire…et viticole 😉 Nous traversons d’ailleurs une région viticole réputée du côté de Cafayatte avec une arrivée dans les vignobles de Piatelli. Sinon, les fameux “asados” sont attendus avec délice ainsi que les échanges avec les Argentins en me basant sur mes rudiments de la langue de Cervantès… ou plutôt de José Luis Borges qui lui est argentin!

4. Qu’attends-tu de cette nouvelle expérience ?

Du dépaysement forcément et le plaisir d’interagir dans un groupe uni par le même objectif, celui de profiter au mieux d’un voyage magique.

5. Est-ce qu’il y a une étape que tu appréhendes particulièrement ? Une étape qui te fait rêver plus que les autres ?

J’ai coché la quatrième étape, non pas sur un plan sportif mais en terme de paysages. J’ai entendu dire que c’était le “clou” du spectacle. Aussi, si je suis bien physiquement, je me laisserai peut-être tenté par la longue distance. A voir comment on se comporte à près de 3000 mètres d’altitude…

6. Un petit conseil pour nos futurs participants… Que ne faut-il pas oublier de mettre dans sa valise ?

Ma femme ! Nous partons ensemble pour vivre aussi à deux ces moments exceptionnels. Sinon, plus sérieusement, il convient de bien préparer sa petite trousse à pharmacie avec l’essentiel pour être paré. Il convient aussi de bien anticiper les amplitudes thermiques avec des vêtements adaptés.

Jean-Marc, Hell’s Gate, Kimbia Kenya

7. Jean-Marc, tu es un habitué des trails Exaequo Voyages, qu’est ce qui te pousse à repartir à l’aventure à nos côtés ?

Le sérieux de l’organisation, des destinations atypiques et souvent fantastiques; des choix d’épreuves qui font sens avec des circuits adaptés et le plus souvent un groupe qui répond parfaitement à la notion de plaisir à partager. J’ai hâte d’y être…

8. Jean-Marc, une petite anecdote à nous dévoiler ?

Quand Grégory Brussot a dévoilé les dates du Noroeste Argentina Trail, j’ai aussitôt regardé les dates de rencontres à domicile des Boca Junior dans la fameuse Bonbonera (c’est un stade de foot mythique). Résultat, Boca joue la veille de notre arrivée et le lendemain de notre départ 🙁 J’irai donc assister à une milonga avec mon épouse la veille de notre départ, avec satisfaction tout de même!

 

 

 

Vous aussi, laissez-vous tenter par les aventures Exaequo Voyages.

Suivez le périple de Jean-Marc et toute l’équipe en Argentine du 7 au 19 Novembre 2017 sur notre page Facebook.